Aller au contenu

Émission - Mardi 14 Novembre 2017

En manchettes
1-Les pompiers sauvent un homme en détresse dans la Rivière Bras Saint-Nicolas à Montmagny
2-Accident avec blessé à Berthier-sur-Mer
3-Les écoles secondaires Louis-Jacques-Casault et Bon-Pasteur sont en queue de peloton dans le Palmarès des écoles publiques du Journal de Québec
4-L'Association libérale de Côte-du-Sud dépose une résolution concernant le développement de la circonscription
5-La Bibliothèque de Montmagny lance son tout premier club de lecture jeunesse
Coté Sport
6-Les résultats des parties de hockey de nos ligues régionales

1-Vers 22 h le samedi 11 novembre dernier, les pompiers du Service Incendie de la Ville de Montmagny ont été appelés dans le secteur du pont de l'avenue de la Fabrique puisqu'un homme était tombé à l'eau à cet endroit. À leur arrivée, un des pompiers qui n'était pas en service mais qui était tout de même proche des lieux, s'était déjà lancé dans la rivière afin de venir en aide à la personne en détresse. L'individu, un homme possiblement dans la quarantaine, a par la suite été transporté par ambulance au centre hospitalier de Montmagny afin de se faire traiter. On ne sait toujours pas pour l'instant s'il s'agit d'un geste volontaire de l'individu ou bien d'un accident, cependant, selon les témoins, tout semble indiquer que ce dernier avait des problèmes d'ordre psychologique et qu'il aurait attenté à ses jours, mais rien n'est encore confirmé en ce sens. Par ailleurs, voici le bilan des pompiers de la dernière semaine : Au cours de la période du 3 au 9 novembre 2017, les pompiers du Service de la sécurité incendie et de la sécurité civile de la Ville de Montmagny sont intervenus à six reprises. Le vendredi 3 novembre à 20 h 54, les pompiers se sont rendus sur la route Trans-Comté à Montmagny pour un accident de la route. Les pinces de désincarcération ont été utilisées pour extirper la victime du véhicule. Le samedi 4 novembre à 22 h 56, une équipe s'est déplacée sur l'autoroute 20 à la hauteur de Montmagny pour un feu de véhicule à la suite d'une collision avec un chevreuil. Dans la nuit du samedi 4 novembre au dimanche 5 novembre, les pompiers ont été appelés pour une alarme incendie dans une résidence située sur la rue Mercier à Montmagny. L'alarme a été déclenchée par un début d'incendie causé par un enfant qui jouait avec des chandelles. Le dimanche 5 novembre à 11 h 55, le Service de la sécurité incendie et de la sécurité civile a reçu un appel pour une alarme incendie dans une résidence située sur le chemin du Bras-St-Nicolas à Montmagny.  L'alarme a été déclenchée par des travaux. Le mercredi 8 novembre à 10 h 11, les pompiers se sont déplacés sur l'avenue Ste-Marie à Montmagny pour une alarme incendie. C'est la cuisson de nourriture qui a déclenché l'alarme. Le jeudi 9 novembre à 17 h 11, le Service de la sécurité incendie et de la sécurité civile a reçu un appel pour une alarme incendie dans un commerce situé sur l'avenue St-David à Montmagny. Un problème dans le panneau de commande de l'alarme semble être à l'origine du déclenchement.

2-Vers 12 h 35 lundi le 13 novembre, un homme conduisant un véhicule Nissan de type Micra a fait une sortie de route sur le chemin Saint-François à Berthier-sur-Mer lorsqu'il roulait en direction nord pour, au final, se retrouver dans le fossé. Deux camions de pompiers du Service incendie et l'Unité d'urgence de la localité ainsi que l'Unité d'urgence de Montmagny se sont rapidement déplacés sur les lieux afin de venir secourir l'homme qui était resté pris dans sa voiture. Deux véhicules de la Sûreté du Québec étaient également aux extrémités des lieux de l’accident afin de faire la circulation. Après plusieurs minutes de manipulation pour extirper l’homme – son pied était coincé en dessous d’une des pédales – ce dernier est parti en ambulance au centre hospitalier de Montmagny afin d’y soigner ses blessures jugées mineures. On ne craint ainsi aucunement pour sa vie. Un malaise serait à l’origine de l’accident.


3-L'école secondaire Louis-Jacques-Casault continue sa chute au Palmarès des écoles publiques du Journal de Québec paru récemment, puisqu'en 2016, elle ne récolte qu'une médiocre note de 4/10, soit une baisse de 0,2 point sur 2015. Notons que depuis 2012, l'école secondaire magnymontoise a perdu 2,1 points sur 10, car elle se méritait à cette époque, une note de 6,1/10. En 2013, elle avait baissé de 0,3 point pour se situer à 5,8, pour ensuite perdre 0,2 point en 2014 en se situant à 5,6/10. C'est en 2015 que la chute fût plus drastique puisque la note globale pour l'école Louis-Jacques-Casault est tombée à 4,2 %, soit une baisse de 1,4 point. Ainsi, l'école secondaire magnymontoise se situe en bas de la moyenne québécoise et même dans le peloton de queue du palmarès… Par contre, le taux d'échec pour les cinq matières obligatoires — langue d'enseignement, langue seconde, histoire et éducation à la citoyenneté, science et technologie ainsi que mathématiques — est passé de 29 % en 2015-16 à 22,1 % en 2016. Toujours selon le Journal de Québec, l'école secondaire Louis-Jacques-Casault en 2016 avait 725 élèves, dont 21,7 % étaient en retard – la proportion d'élèves ayant 16 ans ou plus en début de 4e secondaire, soit le pourcentage d'élèves plus âgés que la plupart de leurs camarades de classe – et 24,3 % étaient considérés comme EHDAA – la proportion d'élèves de 4e et de 5e secondaire considérés comme « handicapés ou en difficulté d'adaptation et d'apprentissage » et pour lesquels les écoles publiques reçoivent un financement supplémentaire. Notons qu'un taux élevé d'élèves en retard et d'EHDAA peut expliquer en partie une moindre performance de l'école. Pour ce qui est de l'école Bon-Pasteur de L'Islet, elle fait véritablement piètre figure au Palmarès du Journal de Québec puisqu'elle n'obtient en 2016, qu'une note de 2,3/10, la situant dans les 10 dernières écoles du palmarès en question. Pour Bon-Pasteur, la descente s'accentue d'année en année, car, en 2013, elle récoltait 7,0/10, en 2013, 6,6, en 2014, 6,2, en 2015 4,8 pour finalement atteindre un maigre 2,3/10 en 2016. Notons également qu'en 2016, il y avait 334 élèves, dont 24,8 % étaient en retard et 21,9 % étaient considérés comme EHDAA. Quant à l'école secondaire de Saint-Paul-de-Montminy, elle obtient la note de 5,7/10, se situant dans la moyenne québécoise. Par contre, elle avait fait beaucoup mieux en 2015 avec une note extraordinaire de 8,1/10, ce qui avait été un bond de 3,2 points sur 2014 où l'école n'avait récolté qu'un maigre 4,9. En 2012, elle récoltait 5,5/10 et en 2013, 5,1. Notons qu'en 2016, il y avait 149 élèves à cette école, dont 32,4 % étaient en retard et 35,6 % étaient considérés comme EHDAA. Pour l'école secondaire de la Rencontre de Saint-Pamphile, elle se situe 2e dans le top 5 des meilleures écoles publiques dans la région de Chaudière-Appalaches avec une note de 6,8/10. Elle est ainsi en haut de la moyenne québécoise. Rappelons que la cote globale sur 10 est une mesure qui a été développée par l'Institut Fraser afin de mesurer la performance des écoles en se basant principalement sur les résultats des élèves aux épreuves du ministère de l'Éducation tout en tenant compte de plusieurs autres données, notamment le taux de retard et l'écart entre les sexes.


4-L'Association libérale de Côte-du-Sud a récemment déposé une résolution à l'attention du gouvernement du Québec visant à assurer le développement dynamique et durable du comté. Ayant à cœur le bon développement du comté de Côte-du-Sud, sa croissance constante ainsi que les intérêts de ses membres, l'Association a pris l'initiative de préparer une résolution dans laquelle elle prend position sur les enjeux locaux et les mesures qu'elle juge essentiel de mettre en place afin d'assurer la qualité de vie des citoyennes et des citoyens. Chacun des points y étant abordés se rapporte à un défi crucial tel que la difficulté de rétention de main-d'œuvre, notamment dans les domaines de la santé et dans le monde manufacturier, et des désagréments qui en découlent. Afin de remédier à ces problématiques, les membres de l'Association suggèrent ainsi plusieurs pistes de solutions qui viendraient améliorer la qualité de vie des citoyens de Côte-du-Sud, dont, par exemple, l'exigence d'un pourcentage de contenu local lors de l'octroi des contrats gouvernementaux. « Je suis très fier d'être membre du Parti libéral puis qu'il m'est possible d'expliquer aux instances du Parti, mes collègues, les réalités particulières qui frappent notre comté et de travailler avec eux à l'élaboration de pistes de solution. Dans ce contexte de dialogue, nous pouvons orienter nos actions et concentrer nos efforts à la réalisation d'objectifs bien définis et ayant des retombées positives sur tout le territoire », précise M. Camil Cloutier membre du conseil exécutif de l'Association libérale de Côte-du-Sud. Le député de Côte-du-Sud, M. Norbert Morin, voit d'un très bon œil ces recommandations : « Ici comme ailleurs, les membres libéraux sont très alertes et ils aiment prendre part aux discussions les concernant. C'est leur droit et leur devoir d'exprimer leur position sur les enjeux sociaux et économiques de notre comté. Je salue leur initiative et les remercie de leur proactivité dans la rédaction de cette résolution. » De par ce document, l'Association libérale Côte-du-Sud veut s'assurer que le comté possède les outils nécessaires pour assurer son futur. L'Association libérale de Côte-du-Sud tient à inviter ses membres à participer au 33e Congrès des membres qui se tiendra les 24, 25 et 26 novembre 2017 à Québec.


5-La Bibliothèque de Montmagny est heureuse d’annoncer la création de son tout premier club de lecture jeunesse qui se tiendra le troisième mardi du mois à compter du 19 décembre prochain jusqu’au 15 mai 2018. Destiné aux jeunes du primaire âgés de 6 à 11 ans, le club Rat-conte est une invitation à échanger autour de lectures passionnantes, à partager ses derniers coups de cœur et à faire découvrir de nouveaux auteurs ou de nouveaux styles d’écriture. Les rencontres d’une heure seront animées par des jeunes passionnés, en compagnie de la coordonnatrice en animation et en documentation de la bibliothèque, Mme Mélanie Royer. Chaque mois, les lectures suggérées tourneront autour d’une nouvelle thématique. Le thème de la première rencontre de décembre sera bien évidemment… « Noël »! Comme les places sont limitées, les jeunes intéressés ont jusqu’au 24 novembre pour s’inscrire gratuitement à cette nouvelle activité en communiquant avec Mélanie Royer par téléphone au 418 248-4856, poste 2804 ou par courriel à melanie.royer@ville.montmagny.qc.ca. Une carte fidélité leur sera également remise lors de l’inscription sur laquelle leurs présences seront inscrites puisqu’une récompense est prévue pour les membres qui auront assisté à l’ensemble des six rencontres. « C’est un projet qui faisait partie de nos plans depuis un bon moment déjà, mais ce sont deux jeunes garçons qui sont venus nous rencontrer pour signaler leur intérêt à participer à une activité du genre et même à en faire la promotion dans leur école. Il n’en fallait pas plus pour que nous lancions officiellement notre club de lecture : le Rat-conte! », explique la responsable, Mélanie Royer. « Nous souhaitons que le club favorise les rencontres entre les amoureux des livres et de la lecture. Que chacun soit à l’aise de parler et de partager son point de vue et ses réflexions en toute convivialité ». Les parents sont aussi invités à accompagner leurs enfants et à profiter de l’heure de la rencontre pour découvrir la bibliothèque et ses services. Notons que les six rencontres du club Rat-conte auront lieu les 19 décembre, 16 janvier, 20 février, 20 mars, 17 avril et 15 mai. Pour en savoir davantage sur les services offerts par la Bibliothèque de Montmagny, il suffit de visiter le site bibliothequedemontmagny.com, de s'abonner à l'infolettre, de suivre la page Facebook de la Bibliothèque de Montmagny ou de composer le 418 248-4856.

 
SPORT
5- C’est à domicile, vendredi soir que L’Impérial de St-Pascal à remporté la partie contre le Pavage Jirico de St-Jean-Port-Joli avec un pointage de 6 à 4. La même journée, les Éperviers de St-Charles l’ont emporté 6 à 5 face au Seigneurs à La Pocatière et le Giovannina de Sainte-Marie a gagné 8 à 6 sur le Décor Mercier à Montmagny. Dans la ligue Olympique de Montmagny, une seule rencontre avait lieu ce dimanche soir. Bien que le Physio Optimum a donné du fil à retordre au Groupe MG, la formation a accordé quand même deux buts rapides à l'adversaire en début de troisième. Le Groupe MG se sauve donc avec la victoire.
Marque finale; 6 à 4.Quant aux Canotiers de la ligue junior AA, ils on perdu 4 à 2 vendredi contre Plessiville.

Commentaires