Aller au contenu

Un café-rencontre sur l'importance du respect et des relations saines dans nos organisations

C'est le 9 décembre dernier qu'a eu lieu le troisième et dernier café-rencontre de Solidarité rurale du Kamouraska de l'année 2021, bien entendu, toujours en mode virtuel.

Une vingtaine de participants étaient par ailleurs présents pour assister à la présentation et échanger sur le respect et les relations saines, tant au travail que dans les diverses implications sociales.

Mme Pascale Dumont-Bédard, coordonnatrice du Centre-Femmes La Passerelle du Kamouraska, et M. Julien Dostie, technicien en travail social chez Trajectoires Hommes du KRTB, étaient les conférenciers invités pour l'occasion.

Les points de discussion soulevés par Mme Dumont-Bédard qui touchaient les conditions favorisant les relations saines, harmonieuses, égalitaires et exemptes de violence ont orienté les échanges et les réflexions entre les participants tout au long de la discussion.

La bienveillance, l'écoute, l'authenticité, la compréhension et l'ouverture sont quelques exemples des valeurs incontournables qui ont été mentionnées pour cultiver de bonnes relations interpersonnelles et prévenir les situations difficiles, malaisantes ou inconfortables qui surviennent à la suite de comportements déplorables.

M. Dostie a pour sa part donné quelques exemples de paroles ou de gestes inappropriés lors de rencontres ou dans d'autres contextes de travail ou implications citoyennes.

« Faire un commentaire subtil, soupirer lorsqu'une autre personne parle, tourner les yeux ou bouder, sont des gestes que l'on nomme des microagressions », d'expliquer M. Dostie.

Il est d’ailleurs important de reconnaître ces agissements et de ne pas hésiter à en parler lorsqu’une telle situation survient. Que l’on soit victime ou témoin, le respect est une responsabilité partagée.

Quelques trucs concrets, facilement applicables, ont aussi été partagés aux participants.

« Avant chaque rencontre, il est important de prendre quelques minutes pour échanger, poser la question à ses collègues : comment ça va ? C’est une simple question, mais qui peut faire toute la différence sur la façon dont se déroulera la rencontre », de mentionner Mme Dumont-Bédard.

M. Sylvain Roy, préfet de la MRC de Kamouraska, ajoute que la bienveillance est assurément une des plus belles valeurs à cultiver lors de nos rencontres.

Rappelons que les rencontres de Solidarité rurale du Kamouraska ont lieu depuis maintenant 30 ans pour permettre de s’informer et d’échanger sur différents enjeux du territoire. Elles sont présentement coorganisées par la SADC du Kamouraska, la CDC du Kamouraska et la MRC de Kamouraska.

Pour plus d’informations et pour participer à la prochaine rencontre, les citoyens et organismes du Kamouraska sont invités à contacter Mme Marijo Couturier-Dubé, conseillère en développement rural à la MRC de Kamouraska : 418 492-1660, poste 236 | [email protected]

Commentaires